Des fruits, des légumes, des fleurs

Le panais, le plus moderne des légumes anciens

Période de récolte :

  • avril
  • mai
  • juin
  • juil.
  • août
  • sept.
  • oct.
  • nov.

Particularités

Le panais est un légume faiblement calorique (55cal/100g) et riche en fibre (4g/100g)

Astuces : conservation, dégustation

C'est un légume racine d'hiver ... La conservation, c'est à la cave et à l'obscurité. 

Les recettes les plus courantes sont la soupe de légumes (sur une base de légumes de pot au feu), la purée mixte pomme de terre et panais, mais vous pouvez aussi confectionner des chips (à frire à la poêle avec de l'huile) ou les faire rotir à la poële (couper en lamelles, faire colorer à feu vif, puis une cuisson lente de 15mn avec un couvercle). 

Dans les plats mijotés et les soupes, le panais apporte beaucoup de saveur. A tester ! 

Historique

Délaissé depuis l'avènement de la pomme de terre au XIXème siècle en Europe, Le panais était l'un des légumes racines les plus abondants dans la soupe quotidienne des Européens depuis l'antiquité (décrit dans les textes de Pline l'ancien). C'est une plante simplement sélectionnée en Europe à partir du panais sauvage une ombellifère très commune dans les bordures de champs. Le panais revient en grâce dans les assiettes de nos contemporains avec la recherche de saveurs différentes et oubliées. 

Le retour du panais bénéficie du retour des circuits courts (dont les cueillettes Chapeau de paille font partie). L'hiver, l'offre locale en légumes ne peut pas se résumer aux choux, en carottes, en pommes de terre et en endives, les légumes anciens comme le panais, le topinambour, les crosnes et les rutabagas élargissent le panel des possibles, des goûts et des arômes.


Ajouter à mon écran d’accueil
Pas maintenant