Des fruits, des légumes, des fleurs

Haricots secs et demi-secs

Il n'y pas que le cassoulet pour manger des haricots, pour quoi pas une poignée dans le pot au feu ?

Période de récolte :

  • avril
  • mai
  • juin
  • juil.
  • août
  • sept.
  • oct.
  • nov.

Particularités

Les haricots secs et demi-secs sont riches en protéines, ils accomodent spécifiquement des plats traditionnels comme le cassoulet ou se marient avec de nombreux ragoûts. Chaque cueillette Chapeau de paille cultive ses spécificités en fonction de sa région. 

Astuces : conservation, dégustation

Les haricots grains secs et écossés (débarrassés de la gousse) se conservent plusieurs mois voire des années si ils sont conservés dans un local sec et tempéré.

Les haricots secs demandent une cuisson plus longue et sont souvent associés à la préparation d’un plat familial traditionnel (cassoulets, ragoûts,…).

Historique

Plante originaire d'Amérique du Sud, le haricot a été très longtemps consommé uniquement en grains. Depuis les semenciers ont décliné, par des croisements de variétés, ce légume en de nombreuses versions de couleurs, de taille et de gouts différents. Ainsi, de nombreuses régions françaises ont promu des variétés correspondant à leur gastronomie régionale, d'autre sont plus universels : 

- le haricot maïs (grimpant, il est cultivé avec un pied de maïs pour tuteur, disponible à la cueillette de l'Aragnon), dans la zone de son IGP, il est dénommé haricot tarbais. Il est cultivé depuis le XVIIIème siècle,

- le haricot vendéen ou mogettes de Vendée, à consommer sans modération du petit déjeuner au souper (disponible sur les cueillettes de Mareuil, Saint Florent et Saint Hilaire),

- le flageolet 

- le haricot blanc

- le coco


Ajouter à mon écran d’accueil
Pas maintenant