Des fruits, Des legumes, des fleurs

ail

Période de récolte :

  • avril
  • mai
  • juin
  • juil.
  • août
  • sept.
  • oct.
  • nov.

Particularités

L'ail est une plante aromatique qui s'utilise avec parcimonie, il n'a donc aucune incidence sur l'apport calorique des plats qu'il relève. Inutile donc de s'en priver.

L’ail se consomme fraîche dès la fin du printemps mais sa récolte plus tradive en permet la conservation. Différentes variétés sont cultivées en France blanche ou roses (dans le sud) avec parfois une présentation sous forme de tresse ou fumés (dans le Cambrésis).

Astuces : conservation, dégustation

Pour le conserver : Etaler et laisser sécher les têtes d’ail pendant 1 à 2 semaines à l'ombre dans un endroit sec et frais. Une fois le bulbe séché, il ne doit pas reprendre l'humidité, sous peine de ne pas se conserver : le mieux étant de le conserver dans sa cuisine à température ambiante, et de ne jamais le placer eu réfrigérateur, car cela provoque la germination.

Pour le déguster : Cru dans une salade, ou simplement en frottant la gousse sur un plat en terre, pour réaliser un gratin dauphinois. Râpé ou pressé, il est parfait dans les marinades et relève rapidement une préparation un peu fade. Dans vos bouillons et soupes de légumes, c'est un geste facile pour un maximum de saveur.

Pour le rendre plus digeste, pensez à en ôter le germe avec la pointe d'un couteau.

Historique

L'ail est cultivé et consommé depuis des millénaires au proche orient, il est ramené en Europe suite aux croisades. A travers les siècles, on lui a attribué divers pouvoirs (repousserait les vampires), fortifiants, médicinales… Il a conservé une solide réputation de tue l’amour en raison de la mauvaise haleine qu’il favorise… Même si de nombreux dictons régionaux glorifie ses bienfaits supposés : " Qui a de l'ail dans son jardin n'a pas besoin de médecin".